Sign In         |

   |

X

Sign in to our support centre

If you have received an invitation to our new help desk, click here to launch in a new window


If you are using our legacy system, please sign in below

Forgot your password?
1
22 octobre, 2020     6 min

Les marques, fabricants et distributeurs du secteur de l’alimentation et des boissons prennent goût à la transformation digitale totale

Pour les distributeurs, les marques et les fabricants du secteur de l’alimentation et des boissons, la transformation digitale a commencé longtemps avant l’irruption de la COVID-19. Certes, la pandémie a brisé les marchés, bousculé la notion de chiffre d’affaires par mètre carré et incité les entreprises à s’adapter à une demande croissante de livraisons à domicile, d’options d’achat en masse, de repas en kit pour familles débordées, et de davantage de produits en marque blanche. Notre manière de consommer, de manger, de boire et de cuisiner a changé. Certes, les professionnels du secteur de l’alimentation ont déjà l’habitude de procéder à des ajustements stratégiques et logistiques au moyen d’outils numériques et, dans l’ensemble, la filière alimentaire a su relever le défi.

En revanche, cette victoire ne suffira pas à assurer la survie à long terme de nombreuses entreprises du secteur alimentaire, et les circonstances exceptionnelles de la pandémie ont révélé des insuffisances dans les systèmes numériques existants. C’est le moment idéal pour les distributeurs et fabricants de produits alimentaires et de boissons d’envisager l’adoption de solutions de transformation digitale plus globales et fédératrices.

Un marché soumis à de brusques aléas  

Ces dernières années, on a assisté à une explosion du nombre de nouveautés produit et de canaux de distribution, portée par l’appétit des consommateurs pour un choix et un confort d’achat poussés à l’extrême. Certaines tendances – produits sans viande, sans lactose, transparence et approches « de la ferme à la table » –, surfent sur une plus grande prise en compte des préoccupations nutritionnelles et éthiques. L’essor du e-commerce ne connaît aucune limite, les marques se transformant en distributeurs, les distributeurs en marques ; et de nombreux fabricants et distributeurs de produits alimentaires étendent leurs activités aux services de restauration et de livraison.

Toutefois, la ruée soudaine vers le télétravail et la nécessité absolue d’outils digitaux favorisant la collaboration entre les équipes des services support, sites de production, régions et fournisseurs constituent une nouveauté. Certains défis opérationnels – tels que la réduction des coûts et du gaspillage, la sûreté et le respect des dispositions réglementaires, la gestion de la chaîne d’approvisionnement et le niveau élevé de traçabilité du développement produit –, revêtent aujourd’hui une couche supplémentaire de complexité.

Pour survivre et rester en bonne santé, les entreprises du secteur des produits alimentaires et des boissons doivent préserver un niveau élevé de souplesse organisationnelle, anticiper avec précision la demande, interagir avec les consommateurs via de nombreux canaux et lancer en permanence des nouveautés produit d’excellente qualité. Investir dans des outils de transformation digitale favorisant la collaboration et l’efficacité en vue d’atteindre ces objectifs commerciaux s’avère plus essentiel que jamais.

Les enjeux opérationnels en ligne de mire

La transformation digitale est sur toutes les lèvres, mais que signifie-t-elle exactement pour vous ? Pour une entreprise, la transformation digitale se traduit par l’usage de technologies en vue d’écouler des produits originaux, d’excellente qualité, sur davantage de marchés, à un rythme plus soutenu. Pour une autre, l’objectif est de se rapprocher des consommateurs pour anticiper les tendances et la demande. Et pour une dernière, elle consiste à identifier l’outil adéquat pour booster l’innovation produit et maîtriser des portefeuilles produit étendus.

Chaque projet de transformation digitale dépend des objectifs de votre entreprise, et plus précisément de ses enjeux opérationnels spécifiques. Chaque entreprise du secteur de l’alimentation et des boissons, du petit fabricant spécialisé aux empires de la distribution multisectorielle, doit sélectionner avec soin les outils numériques qui permettent aux équipes de réaliser les tâches quotidiennes de manière plus ciblée, proactive et efficace. Un projet de transformation digitale ne peut être mené à son terme sans l’adhésion pleine et entière de ceux qui utilisent ce type d’outils au quotidien. L’atteinte de taux d’adoption élevés et la convivialité sont donc des ingrédients de la transformation digitale que les entreprises ne peuvent pas se permettre de négliger.

La technologie digitale doit encourager l’innovation, mais également faciliter le suivi des projets, l’identification des échecs de certains produits ou stratégies et corriger le tir. La gestion des risques constitue l’un des usages stratégiques des technologies digitales, des systèmes de gestion et de mise à jour des documents de conformité aux outils d’optimisation du coût des produits vendus (CPV) et de diminution du gaspillage. Pour maintenir le rythme des sorties de nouveautés produit, optimiser la valeur nutritive ou l’argument clé de vente, et modifier le contenu ou l’emballage de produits existants, les entreprises ont besoin de plateformes de gestion du développement et des portefeuilles spécifiquement conçues pour le secteur des produits alimentaires, capables de rationaliser les flux, de fluidifier les échanges avec les fournisseurs et de simplifier la création, la déclinaison et l’évolution des produits de base.

 

Food and Beverage Digital Transformation

 

Placer les produits au cœur de la transformation digitale

Souvent, les équipes des fabricants et distributeurs de produits alimentaires utilisent différents outils numériques spécialisés, pour gérer les étapes du cycle de vie du produit, à mesure que celui-ci évolue de la conception vers la distribution, incluant la recherche et le développement, l’élaboration de la recette, l’approvisionnement, la fabrication, la mise en conformité, l’étiquetage, l’emballage et le merchandising. Or, ces systèmes disjoints fonctionnent souvent en silo, et ne sont ni connectés, ni compatibles entre eux. Cette situation engendre de nombreux problèmes – cohérence des données, saisie manuelle et collaboration déficiente –, mis en lumière par le contexte de télétravail généralisé de l’ère post-COVID.

Et si une seule et unique plateforme était capable de gérer tous ces aspects ? Pour de nombreuses entreprises du secteur de l’alimentation et des boissons, les solutions de gestion du cycle de vie des produits (PLM) répondent à cet enjeu. Une solution PLM fournit aux données produit un hub de référence mobilisable en temps réel, plaçant le produit au cœur de l’écosystème digital. Toutes les données convergent vers le produit, des recettes aux emballages spécifiques à chaque région, en passant par le résultat des ventes via les différents canaux. Chacun peut les consulter et y accéder selon ses besoins, et les mettre à jour en temps réel, qu’il fasse partie d’une équipe interne ou intervienne en tant que fournisseur externe.

Modernes et mobiles, les solutions PLM s’intègrent facilement à d’autres plateformes telles que votre progiciel de gestion intégrée (PGI), votre solution de gestion de l’information produit (PIM), de gestion des ressources numériques (DAM), de e-commerce, de gestion de la relation client (CRM), de gestion de portefeuilles produit (PPM), de planification industrielle et commerciale (S&OP), votre système de gestion de l’information des laboratoires (LIMS), de gestion de l’étiquetage et des visuels (LAM), etc. Elles peuvent être utilisées par les équipes lors de leurs déplacements ou quand elles sont en télétravail. La vue d’ensemble, la cohérence et la collaboration qui en découlent écourtent les délais de mise sur le marché, augmentent le taux de réussite des sorties produit, améliorent la qualité, la conformité et la traçabilité, et facilitent la gestion des coûts.

La transformation digitale englobe un vaste éventail d’options, mais la promesse du PLM repose sur un unique argument : le PLM substitue aux nombreux systèmes indépendants un hub capable de mutualiser et de rationaliser les données produit et les processus gravitant autour de celui-ci. Avec le PLM pour socle digital, les marques, fabricants et distributeurs de produits d’alimentation et de boissons relèvent haut la main les défis opérationnels et placent leurs objectifs commerciaux en première ligne de leurs projets de transformation digitale.

Alliant technologies de la Silicon Valley et expertise aux bonnes pratiques des différents secteurs, Centric Software® est le leader du marché PLM, et affiche les meilleurs taux d’adoption par les utilisateurs sur son segment.

 

Share this article