California

655 Campbell Technology Parkway,
Suite 200
Campbell, CA 95008 USA

Phone: +1 408 574 7802
Fax: 1 408 377 3002

TOUS LES ARTICLES

Le réapprovisionnement des stocks pour les distributeurs de mode

9 LECTURE DU PROCÈS-VERBAL
HatenaLineKakaoTwitterFacebookLinkedInWhatsApp

Vous souffrez de problèmes d’inventaire tels que les excès ou les ruptures de stocks ? La planification du réassortiment ressemble-t-elle pour vous à une course au rattrapage ? Les marques et les distributeurs de mode subissent souvent de plein fouet un large éventail de contraintes, qui vont des difficultés liées à la chaîne d’approvisionnement à l’actualité. En outre, peu de secteurs de la consommation évoluent aussi rapidement que celui de la mode, ou subissent autant de facteurs de pression et d’instabilité permanente.

Malgré cela, de nombreux distributeurs continuent à utiliser des outils poussifs, s’ils en ont, pour gérer leur merchandising, leur tarification et leur inventaire. Début 2023, McKinsey a publié une étude illustrant les bénéfices de l’IA générative pour le secteur de la mode, citant des exemples dans les domaines de la conception, du marketing et des ventes, où l’intelligence artificielle pourrait analyser et utiliser l’apprentissage prédictif pour tout gérer, des créations à l’optimisation des stocks.

Si vos équipes se fient encore à leur instinct, aux suppositions et aux tableurs manuels, il existe des options plus performantes et intelligentes pour exploiter de grandes quantités de données. Les outils d’IA peuvent rapidement aider les équipes à créer des prévisions de la demande fiables pour optimiser l’allocation des produits, rééquilibrer les stocks et gérer l’inventaire.

Commençons par les fondamentaux…

Qu’est-ce que le réapprovisionnement des stocks ?

Le réapprovisionnement des stocks concerne avant tout le mouvement des produits et constitue une approche systémique qui garantit le maintien de niveaux de stocks adéquats. Ce process s’articule autour du déplacement des produits des zones de stockage vers les espaces de vente, pendant que de nouveaux lots de produits sont commandés aux fabricants. Ce système donne la priorité à la satisfaction des demandes des consommateurs, idéalement sans générer des ruptures ou des excès de stocks.

Le maintien d’un niveau optimal de stocks est lié aux objectifs stratégiques de l’entreprise, tels que le besoin d’écouler les stocks en fin de saison en plaçant les bons produits aux bons endroits. Cela permet par ailleurs de réduire le recours aux promotions et de vendre plus de produits au prix plein.

If inventory replenishment is not optimized then it can lead to overstock

Comment le réapprovisionnement fonctionne-t-il ?

Pour maintenir les opérations les plus agiles et profitables, les entreprises doivent mettre en place un plan de réapprovisionnement robuste et stratégique. Cela permet non seulement de s’assurer qu’il n’y a pas de perturbations des ventes à cause de l’indisponibilité des produits mais également de réduire les excès de stocks et de maintenir  l’inventaire à un niveau optimal, ce qui permet de réduire le fonds de roulement.

Avec les progrès technologiques, les entreprises s’orientent de plus en plus vers des systèmes automatisés de réapprovisionnement des stocks qui utilisent l’IA pour prédire les besoins en inventaire, le réapprovisionnement et le rééquilibrage pour chaque produit. Cela augmente l’efficacité, tout en réduisant le travail manuel, très chronophage et source d’erreurs.

Les méthodes de réapprovisionnement des stocks

Les distributeurs utilisent différentes stratégies et méthodes pour s’assurer que leur réapprovisionnement des stocks est efficace et efficient. Parmi ces méthodes figurent :

La méthode de l’appoint

Cette méthode consiste à déplacer les stocks des espaces de vente vers les entrepôts pendant les périodes de baisse d’activité. Cela permet de s’assurer de disposer de stocks conséquents en période de pic de ventes, sans surcharger les espaces de vente des boutiques physiques. Néanmoins, cette méthode n’est pas sans inconvénients. Sans une prévision précise de la demande, la méthode de l’appoint peut engendrer des excès ou des ruptures de stocks, ainsi que des coûts de manutention élevés et l’incapacité à répondre aux fluctuations inattendues du marché ou aux variations saisonnières de la demande.

Le réapprovisionnement périodique des stocks

Au lieu d’ajuster les niveaux de stock en permanence, certaines entreprises préfèrent se réapprovisionner à des intervalles réguliers prédéterminés. Cette méthode simplifie le processus de réapprovisionnement et le rend plus prévisible et autonome. Néanmoins, il exige également des prévisions robustes et fiables pour être efficace. Une erreur d’évaluation dans le processus prévisionnel peut générer une mauvaise performance des stocks. La nature inflexible de cette approche signifie que le réapprovisionnement peut être désaligné des réalités du marché. En l’absence de suivi en temps réel, une marque peut ne pas être prête à réagir et à tirer parti des tendances et de l’évolution de la demande.

L’équilibrage des niveaux de stocks

Un inventaire bien équilibré comprend le rééquilibrage des stocks, ce qui implique d’évaluer et d’ajuster régulièrement les niveaux de stocks sur la base des données de vente actuelles et des prévisions. Cependant, cet équilibre peut être difficile à maintenir pour les marques de mode et les distributeurs. Conserver une quantité de stocks plus importante que nécessaire entraîne souvent un excès d’inventaire, ce qui entraîne une augmentation des coûts liés au stockage, la nécessité de procéder à des remises et un gaspillage potentiel. En revanche, le sous-approvisionnement peut faire rater des opportunités de vente et inciter les clients à se tourner vers la concurrence, avec le risque supplémentaire qu’ils ne reviennent jamais.

La prévision de la demande / la prédiction de la demande

La prévision de la demande, également connue sous le nom de prédiction de la demande, est le processus d’anticipation de la demande des clients à l’aide de données historiques sur les ventes, des tendances du marché et d’autres facteurs pertinents. Elle permet aux entreprises de se préparer aux pics et aux creux de vente.  Ce processus implique généralement une analyse manuelle basée sur des tableurs et des données historiques, avec le risque que ces tableurs ne puissent pas prendre en compte toute une série de facteurs externes qui influencent la demande d’un produit, notamment les conditions météorologiques, les événements, les prix, les promotions, etc. Il est tout simplement impossible de créer des prévisions de la demande précises pour des milliers de références pour toutes les catégories, tous les canaux et tous les lieux de vente en faisant rentrer une telle multitude de paramètres dans un tableur.

Il existe plusieurs types de prévisions qui se concentrent sur des durées ou marchés différents. Par exemple, les prévisions macroéconomiques s’intéressent aux grandes tendances du marché, tandis que les prévisions microéconomiques se concentrent sur la demande d’un produit spécifique. En outre, les prévisions à court terme prédisent la demande pour une durée réduite, quelques semaines ou mois, alors que les prévisions à long terme anticipent la demande sur des périodes qui s’étendent souvent sur plusieurs années.

Quels sont les défis du réaprovisionnement des stocks ?

Sans outils d’optimisation, les entreprises sont confrontées à des difficultés croissantes lorsqu’il s’agit de réapprovisionner correctement les stocks, en raison d’un certain nombre de variables et de points de tension. Ces facteurs incluent souvent :

  • Une demande plus faible que prévu : la surestimation de la demande, les achats trop importants et le surstockage des produits, en raison de prévisions inexactes de la demande, immobilisent le fonds de roulement dans des produits invendus et peu demandés qui doivent ensuite faire l’objet de rabais importants pour être vendus et liquider les stocks à la fin de la saison.
  • Un espace d’entreposage limité : l’espace physique peut être limité, en particulier pour les entreprises en croissance, ce qui fait de l’optimisation des stocks une nécessité.
  • Des transferts de magasins coûteux : l’affectation et le réapprovisionnement des marchandises aux mauvais endroits se traduisent soit par des remises importantes pour écouler les stocks, soit par des transferts de magasins coûteux qui augmentent également l’empreinte carbone de l’entreprise.
  • Le réassort de produits avec des délais de livraison courts ou longs : les entreprises de mode sont connues pour introduire de nouveaux produits en milieu de saison. Le réassort doit tenir compte de la capacité des rayons et des centres de distribution, des délais de commande et d’exécution, des quantités minimales de commande et des exigences en matière de conditionnement. Ce qui s’avère complexe lorsqu’il s’agit d’assortiments fortement saisonniers et de tendances changeantes.
  • L’allocation des stocks initiaux : il s’agit de l’approvisionnement initial en articles nouveaux et saisonniers qui, s’il est effectué manuellement, est le plus souvent basé sur des plans obsolètes. Cette allocation initiale doit également tenir compte de l’éligibilité de l’entrepôt et du magasin.
  • Le choix du moment de la suspension de la livraison : pour éviter les excédents, il peut être judicieux de retenir une partie de la livraison. Avant d’y recourir, l’idéal serait de tenir compte des analyses de la demande, de la logistique et des coûts de manutention.
  • La réduction des déchets pour répondre aux mesures de développement durable : si le réapprovisionnement des stocks dépasse la demande, les distributeurs se retrouvent avec des stocks excédentaires et des déchets. A une époque où de plus en plus de clients sont sensibles à la protection de l’environnement, cela représente un autre aspect que les marques doivent prendre en compte. Parmi les différentes solutions pour réduire les émissions de CO2, la réduction des déchets est peut être l’une des plus faciles à mettre en œuvre pour les marques de mode.

Qu’est-ce que l’optimisation des stocks ?

L’optimisation des stocks est l’approche stratégique employée par les entreprises pour s’assurer qu’elles maintiennent les niveaux de stock idéaux, ce qui leur permet de répondre à la demande des consommateurs sans tomber dans les pièges des stocks morts ou des pénuries de produits. Il s’agit essentiellement de trouver l’équilibre parfait, en s’assurant d’avoir la bonne quantité de stock à tout moment, sans surproduire et sans limiter les revenus.

Quels sont les bénéfices de l’optimisation des stocks pour la distribution ?

Alors que les marges bénéficiaires se réduisent et que le marché de la vente au détail devient de plus en plus encombré et difficile, l’optimisation des stocks offre aux marques l’opportunité de gagner un rare avantage concurrentiel. Le paysage actuel de la vente au détail a été marqué par des évolutions majeures au cours des dernières années : l’accélération des demandes des clients, le maintien des exigences de durabilité et la demande pressante des clients pour des produits nouveaux et tendance introduits en milieu de saison. Tous ces éléments compliquent les efforts de gestion efficace des stocks. Les outils orientés vers l’optimisation permettent néanmoins aux entreprises d’améliorer leurs résultats.

L’optimisation des stocks vous permet de :

  • Réduire les coûts opérationnels : en s’assurant que seuls les stocks nécessaires sont conservés, les distributeurs peuvent réduire les coûts de stockage et de conservation.
  • Prévenir le surstockage : la détention d’un stock excédentaire immobilise le capital et peut entraîner un gaspillage accru. L’optimisation des stocks garantit que vous stockez ce que vous vendez.
  • Rééquilibrer les stocks : des évaluations régulières des stocks permettent d’équilibrer la distribution des produits et de répondre efficacement aux besoins de tous les canaux de vente.
  • Garantir une meilleure satisfaction des clients : répondre rapidement aux demandes des clients permet d’avoir des clients satisfaits, de renouveler les achats et d’entretenir la fidélité à la marque.
  • Réduire la nécessité de pratiquer des rabais : en plaçant les articles les plus demandés aux endroits où ils se vendront, les équipes ont moins besoin de pratiquer des remises.
  • Ecouler les stocks : en répondant à la demande des clients et en déplaçant efficacement les stocks d’un magasin à l’autre où ils se vendront, les bons produits se trouvent au bon endroit pour que les clients puissent les acheter, ce qui augmente les chances d’écouler les stocks à la fin de la saison.

À ce stade de notre ère numérique, les équipes ne peuvent pas se permettre de perdre du temps, de l’argent et des efforts en analysant manuellement des tableurs ou en faisant des prévisions intuitives. Aujourd’hui, de plus en plus de marques de mode et de distributeurs se tournent vers des solutions d’optimisation des stocks, en s’appuyant davantage sur la capacité de l’IA à prendre des décisions éclairées, à analyser d’énormes quantités de données et à prédire avec précision la demande avant de la satisfaire.

Gagnez un avantage compétitif grâce à l’adoption d’une solution intelligente d’optimisation de l’inventaire

Une solution complète, telle que la toute nouvelle solution de Centric Software, Market Intelligence & Inventory, s’appuie sur les données historiques de l’entreprise ainsi que sur des facteurs externes pour prédire avec précision la demande future pour chaque produit, chaque canal et chaque lieu de vente. Tirer davantage parti de l’IA et de l’automatisation permet ensuite d’optimiser l’allocation, le réassort et le réapprovisionnement pour répondre à la demande.

Centric Market Intelligence & Inventory propose une solution d’optimisation des stocks conçue pour pallier les écueils les plus courants de la planification du réapprovisionnement, des prévisions et de l’allocation grâce aux puissantes capacités de l’IA. Cette solution automatise et optimise l’ensemble du processus, prenant le relais en tant que solution de planification à partir du moment où les produits sont en transit. Le réapprovisionnement des stocks commence par l’optimisation de l’allocation initiale des marchandises, le renouvellement de commandes des articles les plus demandés, le transfert de stocks et le réassort.

Cela permet non seulement d’accélérer le processus de réapprovisionnement, mais aussi d’améliorer sa précision. Avec une meilleure visibilité de la chaîne d’approvisionnement grâce à la source unique de vérité de Centric, les entreprises peuvent rapidement suivre leurs stocks en temps réel, depuis le fabricant jusqu’à l’étagère du distributeur. En employant des algorithmes d’apprentissage automatique, les entreprises peuvent rapidement prédire les tendances des ventes avec une plus grande précision, ce qui leur permet d’ajuster leurs niveaux de stock en toute confiance.

Centric Pricing & Inventory™ s’appuie sur la tarification prédictive et l’automatisation des stocks pour optimiser ces deux aspects tout au long des différentes étapes du cycle de vie de la vente au détail. Au contraire d’autres solutions présentes sur le marché qui sont limitées par leurs contraintes basées sur des règles ou qui manquent de visibilité, Centric Market Intelligence & Inventory offre des prédictions transparentes qui permettent à l’utilisateur de voir et d’accepter les résultats projetés et les recommandations. De cette manière, Centric Market Intelligence & Inventory démultiplie l’effet des efforts humains en automatisant une grande partie du travail et permet ainsi aux équipes de couvrir plus de références – en fait, Centric Market Intelligence & Inventory peut automatiser à la fois la tarification et l’inventaire pour un nombre illimité de références pour tous les canaux, pays et points de vente.

Prêt à dire adieu aux journées passées à éplucher manuellement des tableurs remplis de références, de données historiques, de facteurs externes, de capacités des magasins, de délais, etc. lors de l’élaboration de plans de réapprovisionnement ? Dites bonjour à une solution conviviale et intuitive qui garantit l’optimisation des stocks, offre un retour sur investissement fort, impactant et rapide, et donne aux entreprises l’avantage concurrentiel dont elles ont besoin face aux défis actuels du marché.