|

14 novembre, 2017     4 min

Place à l’organisation : Marc Jacobs ou l’aventure du PLM, par Louise Neslin, directrice en chef PLM et analyse

Acteur majeur de l’univers de la mode, Marc Jacobs oscille entre tradition et innovation. Nous soutenons plus de 75 organisations et œuvres de bienfaisance dans le monde et nous nous engageons auprès des communautés qui nous entourent.

Au regard de nos collections internes, notamment en matière d’accessoires, de sacs, d’habillement et de chaussures, nous devons harmoniser et standardiser nos processus de conception et de développement au sein des différentes divisions.

Un passé chaotique

Le chiffrage était inexistant dans notre ancien système PLM (Product Lifecycle Management ou gestion du cycle de vie des produits). Pour chaque style, la nomenclature était exportée sous Excel de manière à ventiler manuellement les coûts et à calculer la marge hors ligne. Pour avoir la certitude que la grille des coûts hors ligne correspondait à la nomenclature, nous avions besoin de méthodes de contrôle rigoureuses. Nous assurions également la gestion des coûts d’expédition et la planification dans un tableur Excel hors ligne qui ne permettait pas au service logistique d’accéder aisément aux spécifications.

Sans plan-cadre fonctionnel pour éditer les gammes de produits ou analyser les axes de rentabilité, nous manipulions le plan-cadre sous Excel, avec impossibilité de relier les données entre elles. Les pièces jointes requises pour la production, telles que les directives de conception, les modèles, les informations sur la coupe, étaient envoyées aux usines (ce qui occasionnait souvent des retards) sans être enregistrées ni consultables dans le système PLM.

Nous souffrions d’un véritable manque de communication. La gestion des matières premières et des produits sous Excel ne permettait pas aux équipes des différents sites répartis à travers le monde d’avoir accès aux informations. D’où les nombreuses versions contradictoires.

Par ailleurs, avec notre ancien système, il nous était impossible d’effectuer des prévisions. Par conséquent, les prévisions qui conduisaient à l’achat anticipé de matières premières, au calcul de marges combinées et à la répartition de la production étaient gérées sous Excel.

Pourquoi le PLM de Centric ?

Parce qu’elle jouit d’une grande crédibilité et bénéficie d’une expertise manifeste dans le milieu de la mode et dans l’industrie de la chaussure, la société Centric le partenaire privilégié en matière de gestion du cycle de vie des produits. La plateforme PLM Centric allie le meilleur des deux mondes : une connaissance approfondie du milieu de la mode associée à un haut niveau de professionnalisme en termes de logiciels et de savoir-faire dans la mise en œuvre.

Innovante, la solution Centric garantit une phase de transition simple et fluide : Je ne suis pas vraiment féru de technologie, mais j’ai réussi à maîtriser la plateforme PLM de Centric par moi-même. Tout est accessible et validé au sein d’un seul et même environnement, ce qui limite les erreurs pour l’utilisateur. Tout se passe en direct et, en cas de modifications, le système recalcule la valeur automatiquement. Les utilisateurs n’ont donc pas besoin de connaître les formules.

La rubrique Travaux en cours (WIP, Work in progress), qui assure le suivi des étapes de production, est tout simplement géniale : vous pouvez enregistrer des dates ici et là, sans devoir envoyer d’e-mails. Le module de gestion des coûts est structuré de manière souple avec des sous-groupes et permet d’insérer les images des articles.

Si vous reprenez un style pour une nouvelle saison dans une matière différente, ou si vous ajoutez un coloris, il vous suffit de le copier dans la nouvelle saison sans avoir à le recréer : sur la plateforme PLM de Centric, c’est l’affaire de quelques secondes. En revanche, cette opération peut prendre des heures dans d’autres systèmes PLM.

Il n’y a rien de plus contrariant que lorsque les utilisateurs doivent saisir manuellement des changements et s’assurer d’en informer tout le monde par e-mail. Grâce au journal des modifications automatisé de la plateforme Centric, vous n’avez plus besoin d’avertir qui que ce soit. Tout le monde est automatiquement informé en temps réel du moindre changement.

Le grand gagnant

Pour comparer les avantages de Centric par rapport à d’autres systèmes, j’ai sélectionné un style que j’avais défini dans Centric pour le dupliquer dans un logiciel PLM. La plateforme Centric s’est clairement imposée comme la meilleure solution, que ce soit en termes de clarté, de simplicité et d’organisation.

Cette solution nous satisfait parfaitement. Nous trouvons sans cesse de nouvelles opportunités d’extraire les processus des autres plateformes et de les intégrer dans le PLM. Jusque-là, Centric a réussi à tous les intégrer. Nous avons même tenté de mettre Centric au défi avec quelques idées de confection. Et à chaque fois, la réponse était invariablement la même : « Aucun problème ! »

Nous avons expérimenté de nombreux systèmes. Mais, à présent, nous nous orientons vers une seule et même solution : le PLM de Centric.

Louise Neslin
Directrice en chef – PLM et Analyse chez Marc Jacobs

Vous voulez en savoir plus ?

Demandez une démonstration

Rejoignez-nous lors d’un de nos événements régionaux

Découvrez les témoignages des utilisateurs de la solution PLM de Centric

Share this article